Reboisement : premières plantations de 2021

Madagascar a connu ces 60 dernières années une importante fragmentation et disparition de ses forêts, avec une diminution de près de 44% de sa couverture forestière. En dépit des fluctuations annuelles du nombre de feux, la tendance générale reste alarmante. À ce rythme, l’île Rouge n’aura pratiquement plus de zones vertes à protéger à la fin du 21ème siècle.

Face à ce constat, le gouvernement malgache a lancé depuis 2019 un effort de reboisement massif avec par exemple pour objectif la plantation de 75 millions d’arbres en 2021.

La Pépinière de Morondava

Pour atteindre ces chiffres, le gouvernement s’appuie sur la mobilisation (parfois de longue date) de toutes les ONG de conservation et notamment des gestionnaires d’Aire Protégée. A ce titre, nous sommes sollicités pour fournir régulièrement les chiffres de nos propres pépinières mais aussi pour participer, comme d’autres organismes (entreprises, institutions publiques, ONG…) au financement de pépinières nationales. Ainsi, à l’automne 2020, nous avons contribué à la grande pépinière de Morondava gérée par la Direction Régionale de l’Environnement et du Développement Durable (DREED) du Menabe, en couvrant les coûts de fonctionnement de trois plates-bandes d’Anakaraka (Cordyla madagascariensis). Ces trois plate-bandes ont été semées le 16 novembre 2020 et produisent actuellement 420 plantules.

Pépinière de la DREDD du Menabe à Morondava
Panneau devant les plates bandes de Naturevolution

Le reboisement avec les représentants du Makay

Chaque année en janvier, une journée nationale est spécialement au reboisement dans tout le pays. Pour la région de Menabe, cette journée de mobilisation générale a eu lieu le samedi 23 janvier et a été menée au cœur de la NAP Menabe Antimena :

  • 20 000 plants ont été mis en terre sur une superficie de 18Ha dans la commune de Marofandilia.
  • 6 500 plants ont été mis en terre sur une superficie de 6,5Ha dans la commune de Lambokely.

Les participants (dont nos équipes locales qui ont joint leurs forces) ont planté des arbres autochtones dont l’anakaraka, l’handy, l’harofy, le baobab et le katrafay.

Région Menabe
Localisation de l’aire protégée Menabe Antimena

Quelques jours plus tard, les représentants des communautés du Makay, accompagnés de quelques membres de l’équipe de Naturevolution ainsi que du maire de Malaimbandy ont également mené une campagne de reboisement aux alentours de Malaimbandy et replanté quelques centaines de plantules issues de la pépinière nationale de Morondava.

Maire de Malaimbandy
Maire de Malaimbandy
L'équipe de Naturevolution à Malaimbandy
L’équipe de Naturevolution à Malaimbandy
Fetra - Chef de projet reboisement
Fetra – Chef de projet reboisement
Julienne - Directrice de l'aire protégée Makay
Julienne – Directrice régionale de Naturevolution – nord Makay

Ce reboisement a renforcé l’union, non seulement entre les membres de Naturevolution et les communautés du Makay mais aussi avec les autres associations et les personnels de la DREDD du Menabe. Notre présence a été saluée par Mario Rossel François, directeur de la DREED Menabe, qui souhaite poursuivre les collaborations avec Naturevolution Madagasikara pour la préservation du massif du Makay.

Reverdir Madagascar – Madagasikara rakotra ala !

Andry Rajoelina – Président de Madagascar

Découvrez ce projet en détail

Reboiser le pourtour de la Nouvelle Aire Protégée du Makay

Poursuivez votre lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − douze =