Ecovolontariat

Si vous souhaitez contribuer à la préservation de la biodiversité, soutenir des communautés fragilisées, vivre un moment hors du temps, faire des rencontres inoubliables, observer de merveilleux animaux et vous dépenser tout en explorant quelques-uns des plus beaux endroits de la planète, nos missions écovolontaires sont faites pour vous !

En raison du contexte sanitaire actuel, nous sommes contraints de suspendre nos missions jusqu’à fin août 2021. Nos projets ont d’autant plus besoin de vous, alors n’hésitez pas à vous pré-inscrire pour participer aux prochaines missions que nous proposons.
Planning des prochaines missions à Madagascar.
Planning des prochaines missions en Indonésie.

Pourquoi partir en écovolontariat ?

Chez Naturevolution, nous souhaitons que nos missions écovolontaires soient l’occasion de découvrir des coins reculés parmi les plus beaux de la planète, de s’émerveiller au monde sauvage, de contribuer directement à la protection de la biodiversité, de s’ouvrir à la réalité des projets de conservation sur le terrain et à leur contexte socio-économique, tout en vivant une déconnexion du monde des hommes et une reconnexion à un mode de vie plus proche de la nature et de l’humain. Rien que ça ! Presque un point d’inflexion dans la vie :) En ce sens, nous sommes donc plutôt très contents des commentaires faits par nos écovolontaires au retour de nos missions !

Par ailleurs, l’écovolontariat a depuis 2014 une définition :

« L’écovolontariat est une action solidaire et participative qui consiste à aider, durant son temps libre, un projet lié à la préservation et à la valorisation de la diversité animale, végétale, environnementale, et culturelle. L’écovolontaire est un citoyen engagé et bénévole et ne peut, à ce titre, recevoir de contrepartie financière pour son action. » – Collectif de l’écovolontariat

Notre première équipe de bénévoles en 2012 – du chemin a été parcouru depuis !

Quelles missions ?

Nous proposons tout au long de l’année :

  • Trois types de missions écovolontaires à Madagascar au cœur du massif du Makay, un gigantesque labyrinthe de canyons hébergeant une biodiversité rare et unique. Qu’il s’agisse d’aider les villageois à vivre mieux et plus en harmonie avec leur environnement, de récolter des données scientifiques sur une mission de sciences participatives ou encore d’aller explorer les recoins les moins fréquentés du massif avec un objectif scientifique bien précis, vous contribuerez à nos actions de préservation du Makay avec notre équipe locale tout en découvrant ce coffre-fort de la biodiversité.
  • Des missions écovolontaires en Indonésie au sud-est de l’île de Sulawesi qui vous offre la possibilité de prendre part aux diverses activités de notre équipe locale pour la protection des écosystèmes littoraux spectaculaires d’un petit paradis appelé parfois le ‘mini Raja Ampat’, tout en découvrant récifs coralliens et mangroves ainsi que la jungle qui recouvre les massifs karstiques des environs.
La baie de Matarape sur l'île de Sulawesi - Indonésie
Missions écovolontaires sur l’île de Sulawesi en Indonésie

Quelques détails pratiques

Durée – Nos missions durent au minimum 2 ou 3 semaines. Comme on ne part pas (plus) à l’autre bout du monde tous les jours, il est possible d’effectuer plusieurs missions et de rester 4, 5 ou 6 semaines avec nous, et de découvrir ainsi différents volets de nos projets. Nous dormons sous tente pendant toute la mission, exceptée pour une nuit d’hôtel à l’arrivée.

Prix – A partir de 1600€, hors billet d’avion, en fonction de la durée, du lieu et du type de missions. Il est à noter que ce coût mais aussi votre billet d’avion sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66%.

Qui peut venir ? Tous les publics sont acceptés, y compris les familles, tant que vous êtes en bonne condition physique !

Campement écovolontaire sur l'île de Labengki, Sulawesi, Indonésie
Campement écovolontaire sur l’île de Labengki, Sulawesi, Indonésie

Quels impacts pour les projets de conservation ?

Les bénéfices apportés par les écovolontaires aux projets de conservation que nous menons sur le terrain sont triples :

  • La contribution directe au projet

Qu’il s’agisse de la construction d’une école, de la récolte de données scientifiques sur une population de lémuriens, de la mise en place d’une nouvelle pépinière, d’opérations cleanup dans les villages ou du replantage d’une mangrove, certains projets que nous menons sur le terrain ne pourraient tout simplement pas avoir lieu sans la présence d’écovolontaires, ou prendraient beaucoup plus de temps.

  • Le financement du projet sur toute l’année

La participation financière payée par l’écovolontaire permet non seulement de payer la mission elle-même (~50% du montant) mais permet également de financer le projet dans sa globalité – matériel, logistique et équipes – tout au long de l’année. Naturevolution ne percevant pas de financements institutionels ou privés de grande envergure, c’est depuis 2012 la venue régulière d’écovolontaires sur le terrain qui nous a permis de financer en toute indépendance nos projets.

  • La dynamique engendrée par la présence des écovolontaires

Moins souvent évoquée, la présence des écovolontaires sur le terrain génère des bénéfices indirects pour les projets. En Indonésie, les nettoyages communautaires des villages et des plages génèrent un certain enthousiasme et un regain de motivation, non seulement auprès des habitants mais aussi auprès des autorités locales, parfois un peu surpris que des ‘touristes’ viennent effectuer de telles activités dans leur région. Un message de sensibilisation sur la préservation de l’environnement ou sur l’écotourisme est d’autant plus crédible s’il est physiquement démontré par la venue régulière d’écovolontaires et les premières retombées économiques que cela suscite déjà.

Vous voulez en savoir plus ?

Toutes les questions que vous vous posez sur nos missions pour faire votre choix trouveront leur réponse sur les pages suivantes :