Une malle pédagogique dans le Makay !

Du 28 avril au 10 mai 2018, Naturevolution organisait avec succès une mission de sensibilisation dans la Nouvelle Aire Protégée du Makay à Madagascar. Une mission qui avait pour objectif de tester notre toute première malle pédagogique dans quelques écoles du Makay avant un développement généralisé à l’ensemble du Makay.

Composition de la malle pédagogique

La malle pédagogique est composée de coloriages, masques, puzzles, flyers, dominos…

Le projet

Cette malle pédagogique a été conçue dans l’objectif de sensibiliser les populations autour du Makay sur la richesse et la fragilité de sa biodiversité. Elle se compose de dispositifs d’éveil à la nature : des jeux, livres, affiches, fresque… Pensés et réalisés par Alix Thiebault, illustratrice scientifique, avec l’aide précieuse de la primatologue Christine Avril et les conseils de Naturevolution, ces dispositifs misent sur des qualités esthétiques et pédagogiques.

L’équipe de terrain, composée d’une dizaine de personnes dont 2 écovolontaires, s’est rendue dans 3 villages et a fait tester la malle a plus de 200 enfants répartis sur 5 écoles. Les animateurs malgaches, formés à l’utilisation des jeux, ont rendu possible les interactions et les échanges sur le thème de l’environnement.

Equipe de la mission composé par le staff de Naturevolution, des spécialistes de l’apiculture, notre talentueuse illustratrice (en rouge) et des écovolontaires.

Des séances découpées en 2 temps

Pour introduire le sujet, une grande fresque en tissu de 3m x 1,5m représentant le Makay et ses écosystèmes, est déployée. Sur cette fresque des petits crochets permettent de venir placer des sujets en tissus, représentant des animaux, plantes, humains, objets. Menés par les animateurs, l’activité consiste pour les enfants à venir placer ces sujets dans le milieu adéquat, mais surtout à ouvrir des discussions : Où vit cet animal ? Que mange-t-il ? Où placer les hommes ? Que font-ils dans le Makay ? Les thèmes à aborder sont multiples.

Un enfant de Tsivoko place les animaux du Makay sur la fresque.

Les enfants sont ensuite invités à se répartir autour de petits stands qui proposent différents jeux, tenus par les animateurs. Les deux écovolontaires ne sont pas en reste et participent aux jeux avec les enfants. Les instituteurs et directeurs d’école, emballés, s’approprient rapidement le contenu de la malle : puzzle, domino, memory, jeux d’assemblage, de recherche, coloriages… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges, de telle manière que la malle a permis de proposer des activités à près de cent enfants simultanément. Scolarisés et non scolarisés, enfants et adultes, la malle rassemble le temps d’une demi-journée les sourires et les cris d’enfants.

Des enfants tentent d’associer animaux et régimes alimentaires

Des débuts encourageants

L’émerveillement et l’engouement autour du passage de cette malle sont encourageants pour la suite de l’aventure. En effet nous ne sommes qu’aux prémices du projet. Cette mission a permis de confirmer le constat selon lequel les habitants autour du Makay ignorent beaucoup de choses au sujet de la faune et la flore qui y vivent.

Ces dispositifs d’éveil devront être complétés par des supports qui transmettront un message écologique plus engagé. La malle devra ensuite rentrer dans une phase de développement, car l’objectif est de la laisser dans les villages. La présence d’animateurs, qui connaissent les enjeux et le contenu de la malle est indispensable et permettra notamment de former les instituteurs pour une utilisation autonome des différents supports.

___

Cette mission a été réalisée en parallèle de nos premières activités en faveur de l’apiculture dans le Makay. Merci à Evelyne et Christine, écovolontaires présentes sur cette mission du printemps. Tout ceux qui participent à nos missions écovolontaires – c’est à dire peut-être vous ! – rendent possibles, tant physiquement que financièrement, nos actions de conservation pour la préservation de la nouvelle Aire Protégée du Makay.

Les commentaires sont fermés.