Une case en sacs de sable

Au pied de falaises ocres hautes de 400m et à la confluence des rivières Menampanda et Andranomisy, le camp de base établi en 2010 par les premières missions scientifiques allait être notre terrain de jeu durant une dizaine de jours.

L’objectif principal était de construire la première pierre du futur écolodge et station scientifique que l’association souhaite implanter dans le Makay. Les 2 architectes de la bande : Anne-Laure et Adrien avaient longuement pensé la chose : utiliser les matériaux locaux, prendre en compte les aléas climatiques de la région et réaliser l’ouvrage en une semaine!

La recette : une grosse équipe de bras, environ 650 sacs de riz, du sable, de l’eau, du fil barbelé, un « tasson » fabriqué à Tana (exprès pour l’occasion), des bambous et quelques madriers pour la porte, les fenêtres et la charpente.

Il a fallu quelques coups d’essai pour connaître le bon dosage de sable et d’eau et parfaire le remplissage des sacs de riz avant de commencer les fondations. Mais une fois la machine rodée, les rangs se sont enchaînés et en moins de 4 jours, les murs étaient montés!

Ensuite, un charpentier local a pris le relais pour « coiffer » le tout. Malheureusement, nous n’avons pas pu installer le chaume prévu sur le toit car les invasions de criquets avaient tout dévoré dans la région. Nous devions nous contenter de quelques bâches peu esthétiques et provisoires en guise de couverture.

Le dernier jour, il restait une tâche essentielle : protéger les murs afin éviter que les sacs de riz ne s’altèrent trop vite au soleil. En l’absence d’enduit, nous avons provisoirement recouvert les murs de nattes achetées aux femmes du village voisin.

Quitter les lieux au terme de la mission fut un crève-cœur, une fois la maison terminée, nous aurions tous eu très envie d’en profiter. Du coup, il faudra revenir! Et ça tombe bien car une autre mission, dans les prochains mois, sera nécessaire pour enduire les murs, couvrir définitivement le toit et pour bien d’autres choses encore…

Les commentaires sont fermés.