Sieste au programme!

Bestiole à duvet
Samedi 16 janvier 2010

Aymeric s’est levé de bonne heure et est retourné dans le canyon afin de flécher le camp pour le petit groupe qui doit les rejoindre. Ces derniers ont parcouru le canyon juste après la crue et se sont retrouvés englués dans des sables mous sur la totalité du parcours. Ils sont arrivés vers 8h du matin, harassés de fatigue.

Ils avaient grand besoin de repos, d’un bon repas et de soins. Les pieds d’Evrard étaient en effet couverts de plaie et une fois arrivé au camp, il ne pouvait plus marcher. Et il n’était pas le seul. Sans que rien ne soit déclaré, tout le monde a donc profité de cette journée pour se retaper, se détendre, faire sa toilette, sa lessive, charger les batteries, nettoyer le matériel. Puis la sieste s’est avérée indispensable pour ceux dont la nuit a été courte et inconfortable. Petit clin d’œil : Evrard, qui d’ordinaire est incapable de faire une sieste, dort encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze + 15 =