Repos à Morondava, les pieds dans l’eau… Mérité?

Mardi 9 février 2010

Un beau lavaka

Un beau lavaka

Nous nous sommes levés ce matin à 4 heures afin de tenter d’entrer dans un des taxi-brousses venant de Tana. A 5 heures, nous avons embarqué nos affaires sur l’un deux mais à peine 30 mètres plus loin, le capot était déjà ouvert poir une première réparation. Nous avons fait au moins 5 tentatives de départ avant que notre chauffeur décide de changer la courroie de l’alternateur. Un peu impatient, nous avons tenté de changer de taxi-brousse mais sans succès. Le trajet a fini par démarrer vers 8 heures du matin et si la route est en bon état jusqu’à Mahabo, le reste n’est plus rien d’autre qu’une succession de trous et de bosses. Un tronçon particulièrement épuisant.

Arrivé à Morondava, nous avons choisi un hotel et nous sommes installés pour nous reposer. Une journée pas particulièrement intéressante donc mais parfaitement nécessaire pour soigner nos plaies et nous refaire une petite santé.

Nous avons choisi de venir à Morondava car ce sera l’occasion de rendre dans les prochains jours une visite au parc de Kirindy qui est un exemple de gestion privée d’Aire Protégée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 5 =