Il pleut, il pleut bergère…

Mardi 2 février

Notre tente et toutes nos affaires sur le point d'être emportées par la crue dûe au passage de la tempête tropicale Fami.

Notre tente et toutes nos affaires sur le point d'être emportées par la crue dûe au passage de la tempête tropicale Fami.

Il a plu pratiquement toute la nuit dernière et une bonne partie de la matinée. Du coup, les deux compères sont resté au camp planté la veille. Vu les conditions, les deux seuls objectifs raisonnables de la journée étaient de visiter une grotte non loin du camp et déplacer les tentes pour les mettre hors d’eau.

Ils ont pris quelques affaires pour aller vers la grotte qui , au final n’était qu’à 600 m de leur position juste derrière une petite montagne. A l’arrivée dans la grotte, il y avait 3 malgaches réfugiés au sec en attendant la fin de l’averse. Bien qu’Evrard et Greg sortaient d’un bon petit déjeuner, ils n’ont pu refuser le plat de riz que les 3 petits gars leur ont offert. Quelques chauves-souris au fond de la grotte, quelques traces de zébus, cette grotte est sur un lieu de passage et semble être un lieu de vie habituel pour les locaux de passage. De retour à la tente, la pluie n’avait cessé, il était temps de faire une copieuse sieste pour récupérer des journées précédentes… Vers 16h, le niveau de la rivière est monté, la tente était donc maintenant au milieu d’un gros ruisseau, les affaires trempées. A peine avaient-ils terminé de déplacer la tente sur un petit îlot au sec, que le niveau de la rivière avait encore monté transformant l’ensemble de la zone en véritable piscine. Il a fallu évacuer toutes les affaires et la tente en hauteur sur le côteau, bilan de l’opération : toutes les affaires sont mouillées, et quelques une ont été perdues dans le courant… Ils feront le détail de ce qui manque demain au jour !

Message d’Evrard : «Tout va bien, mais combien de temps ça va durer ? Il fait gris moche et pluvieux, c’est la Bretagne !»

Récit retranscrit depuis le message « téléphone satellite » laissé par Evrard le mardi 2 février vers 19h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − neuf =