Un plan d’action pour l’étude de la forêt sèche

2 décembre 2010


Les 19 personnes sont déposées près de la Forêt Sèche sur le plateau de Behetaheta. L’installation du camp terminée, Rita et Tiana partent en début de soirée pour effectuer une première prospection rapide sur les abords de la forêt sèche et commencer une recherche de lémuriens nocturnes.

De retour au campement, les scientifiques s’accordent pour réaliser les prochaines prospections à partir d’un point central du plus grand bloc de forêt relique. Ce point est déterminé sur la carte et ses coordonnées GPS relevées et partagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × cinq =