Et si nous allions voir derrière l’horizon ?

2 décembre 2010

Le repos est de trop courte durée. Nous nous séparons de nouveau en deux groupes pour investir deux autres sites, chacun avec ses intérêts propres, nommés par l’équipe Naturevolution le «Canyon aux Palmiers» et la «Forêt Sèche». Seuls 3 personnes et l’hélico resteront au camp de base pour assurer une présence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt − sept =