Visite de Lemur’s Park

Lemur's Park

Lemur's Park

Dimanche 3 janvier 2010

Avant le grand départ de la capitale, nous avons procédé aux derniers préparatifs : quelques ultimes courses et nous avons dès 10 heures du matin placé le gros de nos affaires (celles dont on ne se servira pas durant le transport) sur les 4×4 de Malagasy Tours. Puis Igor et Evrard sont partis avec eux pour séparer les rations journalières et les placer judicieusement dans des bidons étanches afin que tout soit facilement accessible et clair sur le terrain. Evrard a quitté Igor vers 14h30 pour rejoindre le reste de l’équipe impatiente de bouger. Pendant qu’Igor a œuvré seul jusque vers 20 heures ce soir, tout le monde est donc parti rendre une petite visite au Lemur’s Park. Ce parc qui offre au visiteur un panel de 11 espèces dont certaines très menacées, représentées par près de 50 individus, est dirigé par Maxime Allorge, le fils de Lucile Allorge, illustre botaniste du Muséum Naturelle d’Histoire Naturelle de Paris avec qui Evrard a approché le Makay en 2007.
L’équipe est sorti de ce parc avec un sentiment mitigé. La reconnaissance envers Maxime pour son travail de soin de lémuriens récupérés en général en très mauvais état lors de prises douanières mais aussi un sentiment de tristesse de voir ces animaux dans une sorte de captivité cachée, la rivière formant une barrière naturelle pour ces animaux qui n’aiment pas l’eau. Cela n’a fait qu’accentuer l’envie de partir sur le terrain pour avoir la chance d’observer ces mêmes animaux en pleine nature sauvage.

De retour à l’hôtel, Aymeric et Evrard se sont attelés aux ultimes réglages du matériel informatique (PC, télé sat, etc…).

Enfin le soir, nous avons tous été conviés pour un repas chez les parents de Harilanto, une collègue de Francis au laboratoire d’anthropo-biologie de l’université de Toulouse. Nous avons particulièrement apprécié une boisson locale offerte ce soir-là, et nous partageons la recette avec vous : un savant mélange de grenade, gingembre et fruit de la passion! Délicieux!

Portrait du jour : Francis
En mission pour le laboratoire d’anthropo-biologie de l’université de Toulouse, dans l’équipe, Francis cherche à en apprendre davantage sur l’histoire du peuplement de l’île de Madagascar. Le peuplement initial de l’île est encore flou et Francis compte bien trouver dans le Makay des traces de populations qui ont été chassées des côtes par les différentes vagues de colonisation, faire de la prospection archéologique et travailler sur les données diverses issues de la paléontologie et de la géologie.

Les commentaires sont fermés.