C’est le jour du défrichage !

C’est sur l’air de la célèbre chanson d’Amadou et Mariam « Dimanche à Bamako » que notre équipe reprenait le refrain « le dimanche à Beroroha, c’est le jour du défrichage ! » en marchant vers le terrain acquis par Naturevolution situé sur les bords du Mangoky, armée de pioches et de haches.

Cette bonne humeur était la bienvenue car la tâche était de taille : défricher ce terrain d’environ 2 hectares comprenant une bonne concentration d’acacias terriblement épineux ! Ce terrain a été acheté pour recevoir la pépinière de Beroroha et développer des infrastructures d’accueil pour les touristes arrivant et quittant le Makay. Ces infrastructures comprendront quelques bungalows, un bar-restaurant, une aire de camping mais aussi un atelier d’artisanat et un musée destiné à présenter et à conserver les vestiges archéologiques sensibles découverts dans le Makay ces dernières années.

Le terrain avait été partiellement défriché par notre pépiniériste. Notre objectif était d’utiliser les branchages pour en faire des clôtures (afin d’essayer d’empêcher les zébus d’y pénétrer) et de brûler le reste au centre du terrain avec la plus grande attention. Pendant deux jours, notre équipe, accompagné de quelques villageois en renfort, a donc coupé, défriché et nettoyé le terrain. Cette tâche difficile, avec la chaleur ambiante ajoutée à celle du feu, était récompensée chaque jour par une baignade fortement appréciée dans le Mangoky marquant la bordure sud du terrain. Une vraie plage de rêve et des couchers de soleil uniques qui devraient combler les futurs visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 2 =