La malédiction du croco !

8 décembre 2010

Ce matin, Brutus a simplement eu la visite de Tanguy et Jean qui souhaitaient jeter un œil et leurs épuisettes dans le lac, en profitant du matériel installé par les équipes sécu-grimpe et acro-film avant qu’elles ne les démontent.

A nouveau et pour la dernière fois de l’expé, Dany décolle avec sa CineBulle pour les derniers plans sur cette zone. Le vol est plus long que d’habitude. Sur le trajet de retour, Pierre le réalisateur souhaite passer au raz d’un plateau sur lequel se trouve Evrard en pleine balade photo matinale, juste au dessus du camp. Le moteur électrique est à court d’énergie et s’arrête… Allo le camp ? Problème… Dans ce type de paysages, les aires d’atterrissage ne sont vraiment pas légion. La longue expérience et les réflexes de Dany amènent le ballon à se poser à coté d’Evrard… Pffffou !… L’engin touche le sol juste au dessus du camp. De vive voix Dany demande si quelqu’un peut lui porter une batterie ; Sylvain s’y colle et escalade la petite falaise une batterie sur l’épaule. Merci Sylvain ! Dany, Pierre et la CinéBulle rentreront sans autre souci.

Aux dernières nouvelles et jusqu’à nouvel ordre, l’hélico peut faire les rotations. La journée passera au rythme du rapatriement d’une partie des chercheurs, de toute l’équipe film et leur matériel, sauf une équipe légère de tournage qui retrouvera Erik, Odile, Nicolas et Narindra dans la grotte de Mahatiny où ils font un travail de relevés depuis plusieurs jours.

Coté poisson, il y a du nouveau !

Tanguy et Bruneau le Toubib sont allés faire une reconnaissance dans un canyon jumeau de celui des Palmiers. Ils y ont observé de petits poissons qui pourraient être des pachypanchax. Si tel est le cas, cela constituerait une seconde population. Jean et Tanguy iront confirmer cette hypothèse dès demain avec leur super matériel de pêche : 2 épuisettes bricolées à partir de fer à béton malgache et de bambou local…

Jean Robertin Rasoloariniaina est malgache. Il a obtenu un DEA en Biologie Aquatique à l’Université d’Antananarivo et est actuellement en thèse de doctorat. I fait pârtie du LBPA (Laboratoire pour la Biodiversité des Populations Aquatiques) et compte à son actif une bonne trentaine de missions. Jean a participé avec Tanguy à la précédente expédition en janvier 2010 et travaille pour la conservation de l’espèce Pachypanchax, en constituant un élevage en captivité.

Il a aussi des idées assez précises et très intéressantes concernant les perspectives d’avenir sur le Makay, comme par exemple intégrer au maximum la population (humaine) locale dans la conservation et une gestion rationnelle des ressources qui s’y trouvent, en insistant sur le maintien de l’habitat animalier. Pour lui, l’idéal serait la création d’un collectif de différentes associations ayant pour objectif commun la gestion du site. Son souhait serait bien évidemment de participer à la mise en place de cet éventuel conservatoire du Makay, peut-être le seul endroit au monde où existe le Pachypanchax ?…

Ce soir, nous allons peut-être échapper à l’orage. La première fois depuis notre arrivée ici. De là à croire que, aujourd’hui où nous plions bagages, Brutus aurait levé sa malédiction, il n’y a pas loin… Serions-nous enclins à nous laisser prendre par l’esprit malgache ?…

3 réflexions au sujet de « La malédiction du croco ! »

  1. Salut à Tom et Axel ainsi qu’à toute l’équipe.Un grand merçi à celles et ceux qui ont tenu le journal de bord qui nous a permis de suivre presqu’au jour le jour cette étonnante expédition . Ode et « Virus »

  2. Samedi 11 décembre 2010, découverte de l’existence d’un « Journal de Bord » fonctionnel & régulièrement actualisé grâce à POC. J’aurais pu le découvrir le 20, ça aurait été beaucoup plus drôle, on est bien d’accord (mais c’est l’hiver, et je ne suis pas à 100% de mes capacités). Elodie, pense à enlever tes talons si tu montes dans la montgolfière, ça peut sérieusement endommager la nacelle (distraite comme tu es …). Si tu pouvais le lui rappeler, Tanguy …

  3. Aujourd’hui 11 décembre, c’est la saint Dany,
    Bonne fête Dany.
    On attend maintenant le retour. En espérant que les orages n’auront pas trop défoncés les pistes ! Ca peut pas être pire que chez nous avec la neige…
    Emmagasinez la chaleur, le froid vous attend quant à la neige, elle a causé pas mal de perturbations à Lyon d’abord, la semaine dernière puis en région parisienne cette semaine.