Bona : notre homme qui sait tout faire

Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Bona, responsable des pépinières pour Naturevolution à Beroroha, Makay, Madagascar

Bona est venu à ma rencontre en novembre 2010 alors que nous venions de traverser le fleuve Mangoky par le bac. Il s’est spontanément présenté à moi pour me dire qu’il avait travaillé pour le WWF dans un programme de reforestation ici à Madagascar quelques années auparavant. Il nous avait vu à la télévision la veille au soir et attendait notre arrivée et nous proposait ses services. Nous décidons de le prendre dans l’équipe pour une période probatoire de quelques jours, cela tombait bien, nous partions avec une dizaine de scientifiques à l’ouest de Beroroha pour quelques jours. Je lui donne rendez-vous vers 14h au centre du village pour le départ.

A 14h10, aucune trace de Bona, et alors que nous étions sur le point de partir, il est arrivé en trottinant, presque essoufflé, et s’est excusé de son retard. Entre le moment où nous l’avions laissé sur le bord du Mangoky et maintenant, il avait fait un aller-retour vers Fanjakana pour aller s’acheter une paire de sandales afin d’être correctement chaussé pour sa nouvelle mission ! En moins de deux heures, il a traversé deux fois le Mangoky en pirogue et fait 10 km à pied.

Travailleur et sérieux, il a rejoint l’équipe durant les deux expéditions de novembre/décembre 2010 et de janvier 2011, il est resté aux côtés de Max pour veiller à ce que toute la logistique et les transports se passent bien.

Depuis que nous sommes arrivés à Beroroha, je passe beaucoup de temps avec Bona, c’est une vraie bible, il connait toutes les essences de bois, sait reconnaître les arbres sur pied, travaille le bois à merveille, il est le menuisier de Beroroha. Il fabrique charrettes, meubles, et toutes les pièces en bois que les gens lui demande. Pendant son expérience au WWF, il a accumulé un grand nombre de connaissances sur l’ensemble du processus de reforestation, de la gestion de pépinières à Madagascar à la replantation in situ.

Bona est l’homme de la situation pour nous qui souhaitons commencer une pépinière ici à Beroroha avec des objectifs ambitieux de production de plants d’essences autochtones pour la fin de l’année. Nous souhaitons en effet replanter déjà près de 13 000 arbres d’ici fin 2011. C’est un travail a temps plein que nous lui proposons, l’objectif, en plus de la pépinière de Beroroha est de commencer aussi trois autres sites de production de plants dans les villages plus au nord proches de forêts extrêmement dégradées : Beronono, Kalomboro et Tsivoko. La réhabilitation de la forêt est nécessaire pour la préservation de l’habitat de nombreuses espèces et pour la sauvegarde de la biodiversité.

3 réflexions au sujet de « Bona : notre homme qui sait tout faire »

    • Bonjour Dominique,
      Merci pour votre commentaire. Heureux que le film vous ait plu. En fait, Bona n’est ni Sakalava ni Bara, il est betsileo !
      Veloma