Giant Clam Refuge

Pour la sauvegarde des Bénitiers Géants et des récifs exceptionnels de Sulawesi

Projet :

Giant Clam Refuge

Le triangle de corail dont l’île de Sulawesi (ex-Célèbes) est le site le plus riche de la planète en bénitiers, des animaux extraordinaires – les plus grands bivalves du monde – et indispensables à la bonne santé des écosystèmes coralliens et à celle des populations qui en dépendent. Pourtant, ces derniers se font de plus en plus rares. En cause : la dégradation générale des récifs coralliens mais aussi une collecte excessive de ces mollusques pourtant officiellement protégés en Indonésie, par les pêcheurs des villages alentour.

Campagne d’appel aux dons terminé

Grace aux dons de particuliers et de partenaires, nous avons réussi à atteindre l’objectif de cette campagne et allons donc pouvoir concrétiser ce magnifique projet en 2021 !

Soutenir nos autres projets en faveur de la préservation des littoraux du sud-est de Sulawesi :

Pour la sauvegarde des Bénitiers Géants et des récifs exceptionnels de Sulawesi

Prévention de la pollution océanique et recyclage des déchets à Sulawesi

Notre projet « Giant Clam Refuge » vise à créer au sud-est de Sulawesi un sanctuaire pour ces animaux menacés. Par ailleurs, cette réserve de bénitiers augmentera leur taux de reproduction et aura un effet bénéfique sur l’ensemble des récifs de la région. Enfin, par son potentiel d’attractivité touristique, elle apportera un complément de revenus pour les communautés alentour.

Un coquillage parmi les coraux et un plongeur

Un coquillage pas comme les autres

Parmi les plus grands coquillages au monde, les bénitiers peuvent vivre plus de 100 ans, dépassent régulièrement un mètre de long et pèsent alors plusieurs centaines de kilos.

Il existe une douzaine d’espèces de bénitiers qui ont une répartition géographique très large allant des récifs coralliens du Pacifique occidental jusqu’à la Mer rouge, en passant par l’Océan Indien. Mais c’est en Asie et notamment  sur l’île de Sulawesi – où ils sont appelés “kima” – que l’on trouve le plus grand nombre d’espèces de bénitiers (8 espèces – voire peut-être 9), des plus petites aux plus grandes.

Vivant jusqu’à une profondeur d’environ 20 mètres, les bénitiers géants assurent des fonctions très importantes dans les récifs coralliens et jouent un rôle prépondérant dans leur bonne santé. Ce sont en effet tout à la fois des constructeurs et façonneurs de récifs, des usines alimentaires, des abris, des réservoirs d’algues et surtout des filtres à eau extrêmement efficaces. Un seul bénitier peut ainsi filtrer plusieurs m3 d’eau de mer chaque jour et contribue à maintenir un milieu sain pour les autres espèces. Mieux encore, ils accélèrent la régénération des récifs dégradés.

Ils sont donc indispensables à la bonne santé des récifs coralliens qui abritent 25% de la biodiversité marine de notre planète.

Un grand bénitier jaune

« Les bénitiers géants sont aujourd’hui l’une des espèces de mollusques les plus menacées »

Un contexte d’urgence absolue

Malheureusement les bénitiers géants sont aujourd’hui l’une des espèces de mollusques les plus menacées (classées Vulnérable par l’UICN) et plusieurs espèces ont déjà été totalement éradiquées de certains pays.

En Indonésie, bien que toutes les espèces soient officiellement protégées et interdites à la pêche, vu la taille de ces animaux et la quasi-absence de patrouilles de surveillance même dans les aires protégées, la tentation est grande pour les pêcheurs des villages aux alentours d’en prélever quelques-uns pour leur repas. Au-delà de cet usage local, les bénitiers sont braconnés pour l’aquariophilie, pour la consommation dans les restaurants, et comme substitut à l’ivoire pour la confection d’ornements de standing, notamment en Chine.

Enfin deux autres menaces pèsent, non seulement sur les bénitiers, mais sur l’ensemble des récifs de notre région d’intervention : les ruissellements issus des mines de nickel, très nombreuses dans la zone, qui viennent étouffer les récifs sous plusieurs centimètres de sédiments et les traitements phytosanitaires extrêmement nocifs des plantations d’huile de palme situées non loin de là, qui terminent leur course dans l’océan.

Pour plus de détails, voir notre page sur les menaces pesant sur les écosystèmes de Sulawesi.

Toutes ces dégradations ont des conséquences dramatiques sur les écosystèmes marins et le bien-être de la population locale. La disparition des récifs coralliens conduit en effet à l’épuisement des stocks de poissons mettant en danger les ressources alimentaires et économiques de millions d’habitants à long terme, ainsi qu’à une érosion accélérée du littoral.

Malheureusement, les moyens mis en œuvre pour préserver ces animaux et leurs écosystèmes sont largement insuffisants voire complètement inexistants, y compris au sein des aires marines protégées.

Plongeurs recherchant des grand bénitiers - bateau

Genèse du projet

L’association indonésienne Toli Toli Giant Clam Conservation basée dans le petit village côtier de Toli Toli au sud-est de Sulawesi, constituée de plongeurs préoccupés par la disparition rapide des bénitiers géants sur les récifs de la région, a été la première association de conservation des bénitiers géants en Indonésie.

En 2009, après avoir identifié et délimité, en accord avec les pêcheurs locaux, un périmètre propice au développement des bénitiers, l’équipe de Toli Toli Giant Clam Conservation a établi un premier site de regroupement de bénitiers sur une zone facile à surveiller.

Quelques années plus tard, ce sont près de 8000 bénitiers géants de 8 espèces différentes (+1 potentielle nouvelle espèce/variation locale) et de tailles variées, ainsi que divers autres animaux marins (étoiles de mer, concombres de mer, anémones, etc.) issus des tombants voisins qui ont été accueillis et qui ont échappé à la pêche illégale.

Récif corallien

« Protéger les bénitiers géants de la pêche illégale »

« Une pépinière marine pour permettre une reproduction accrue »

nos Objectifs

Dans l’idée de poursuivre les efforts de conservation des bénitiers géants, Toli Toli et Naturevolution souhaitent dupliquer cette initiative en 2021 en créant un deuxième sanctuaire géré de manière communautaire. Situé du côté de l’île de Labengki, celui-ci aura pour objectif de protéger les bénitiers existants de la pêche illégale en rassemblant plusieurs milliers d’individus sur ce nouveau site. Cette véritable pépinière marine permettra une reproduction accrue et un essaimage plus large des bénitiers, bénéficiant à l’ensemble des récifs du corridor marin du sud-est de Sulawesi.

Il aura également pour vocation de devenir un lieu privilégié pour la recherche scientifique sur les bénitiers et un vecteur de sensibilisation des villageois et pêcheurs locaux à l’urgence de protéger ces animaux et leur milieu.

Enfin, nouvel atout touristique pour la région, il permettra de générer des revenus complémentaires pour les communautés locales.

Vue aérienne d'une île entourée de récifs coralliens, icone de plongeurs

la Localisation du site

Toli Toli et Naturevolution ont identifié ces dernières années, lors de plongées d’observation réalisées avec l’aide d’écovolontaires, un secteur particulièrement adapté à la création de ce nouveau refuge.

Validée comme zone de non-prélèvement par les villageois et le gestionnaire de l’Aire Marine Protégée (BKSDA Sultra), le refuge sera situé en bordure de l’île de Labengki, au sein de l’aire marine protégée Teluk Lasolo.

notre Méthode

Durant 3 mois, à l’aide d’un bateau, les bénitiers situés dans les zones de pêche seront relocalisés vers la zone protégée grâce au travail de 3 plongeurs spécialisés.

En parallèle, en collaboration avec le gestionnaire officiel des aires protégées marines de la province de Sulawesi Tenggara, notre coordinateur animera des formations gratuites au suivi des populations de bénitiers et plus généralement à la gestion de cette réserve communautaire à destination d’un groupe de villageois volontaires du village de Labengki. Chargés de la surveillance et de la gestion du site, ceux-ci seront également les seuls autorisés à accompagner les touristes sur zone. Les droits d’entrée et les revenus générés par cette activité de guidage assureront la pérennisation du projet.

Réalisées par le coordinateur du projet, des actions de sensibilisation seront également proposées aux locaux au travers de réunions villageoises et d’interventions scolaires afin de promouvoir une gestion durable des ressources naturelles.

Enfin, des panneaux d’information seront placés à proximité du site et des flyers seront produits pour informer et sensibiliser les touristes de passage.

Centre d'un grand bénitier

Nos besoins

Nous avons besoin de fonds pour financer la relocalisation des bénitiers géants, la formation des locaux, les actions de développement d’un tourisme durable et local, et la création des supports de sensibilisation.

Nous avons également besoin de financer les ressources humaines nécessaires : 1 coordinateur (également plongeur), 1 capitaine et son second ainsi que 2 plongeurs.

Échelle de financement :

  • 10 bénitiers géants relocalisés : 35 €
  • 1 atelier de sensibilisation dans les villages (2 jours) : 250€
  • Le salaire mensuel d’un plongeur : 275€
  • 1 formation (5 jours) : 650€
  • La conception et l’installation des panneaux d’information : 1000 €
  • L’ensemble des équipements de plongée nécessaires : 5200€
Coraux et Giant Clam

les Bénéficiaires

Ce projet bénéficiera directement à :

  • 5 salariés de Naturevolution Indonesia et de Toli Toli en charge du développement de ce projet (1 chef de projet plongeur, 2 plongeurs, 1 capitaine de bateau et son second) ;
  • Les villageois de Labengki qui bénéficieront de formations, d’actions de sensibilisation mais également d’un nouveau spot écotouristique qu’ils pourront valoriser économiquement ;
  • Environ 5000 personnes réparties sur une dizaine de villages du littoral sud-est sulawesien qui bénéficieront d’une part des campagnes de sensibilisation mais surtout de la préservation des ressources halieutiques dont ils dépendent.

Pourquoi nous soutenir

Vous souhaitez :

  • participer à la préservation d’une espèce emblématique et de la biodiversité marine
  • contribuer à améliorer les usages des ressources naturelles
  • aider à la lutte contre l’insécurité alimentaire
  • participer à la restauration d’un récif corallien

« La diversification alimentaire comme solution pour stopper la déforestation et éviter le braconnage de subsistance »

Prélèvement d'un grand bénitier par un plongeur

Qui sommes-nous ?

Depuis 2014, Naturevolution œuvre à Sulawesi à la préservation d’écosystèmes karstiques exceptionnellement riches en biodiversité.

Afin de répondre aux menaces qui pèsent sur cette région, sa biodiversité et ses populations, l’association met en place – conjointement avec les autorités et communautés locales ainsi qu’un réseau d’institutions scientifiques et d’acteurs de la conservation – un large éventail d’initiatives allant de la création d’aires protégées à la gestion des déchets en passant par la sensibilisation, le plaidoyer, la restauration d’écosystèmes forestiers et coralliens dégradés, la recherche scientifique ou encore le développement d’activités génératrices de revenus.

Depuis 2018, Toli Toli Giant Clam Conservation est devenu notre principal partenaire en Indonésie et nous œuvrons aujourd’hui conjointement à la préservation des récifs coralliens de la région. L’expertise, l’expérience ainsi que le réseau de Toli Toli sont de précieux atouts pour avancer.

nos soutiens

Nous sommes toujours en recherche de financements pour ce projet.
Aidez-nous à le mener à bien en y contribuant !

Actualités du projet