Arctique

Souvent dépeint comme extrème et hostile, l’Arctique et ses gigantesques territoires restent une région peu fréquentée de notre planète, abritant certaines des espèces les plus emblématiques de notre planète. C’est aussi l’une des plus affectée par le changement climatique : si, ces dernières années, la température globale à la surface de la terre a enregistrée plusieurs records, le réchauffement est dans les zones arctiques presque deux fois plus rapide qu’ailleurs. Le recul de la banquise ouvre de nouvelles perspectives pour l’exploitation des ressources naturelles et l’ouverture de routes commerciales. En parallèle, les régions polaires deviennent des destinations touristiques en vogue. Tout ces nouvelles activités prenant place au sein de territoires autrefois déserts risquent d’affecter le délicat équilibre sur lequel reposent les écosystèmes arctiques.

Le Groenland

Très proche de l’Europe et de l’Amérique du Nord, l’immense île du Groenland est singulière par de nombreuses raisons. A l’exception d’une étroite bande côtière dentelée de fjords majestueux, sa surface est intégralement recouverte d’une calotte polaire de plus de 2000m d’altitude.

A l’été 2016, Naturevolution a mené une première expédition scientifique transdisciplinaire dans le Scoresby Sund, le plus grand système de fjords au monde, situé sur la côte est du Groenland. Retrouvez sur notre site Lost Worlds la présentation de la Mission Scoresby 2016 ainsi que le journal de bord de l’expédition.

Le glacier Edward Bailey sur la péninsule du Renland (Scoresby Sund, Groenland).