Témoignages d’écovolontaires

Voici quelques retours d’expérience de nos anciens écovolontaires qui nous ont fait particulièrement chaud au cœur !

Témoignages d’écovolontaires à Madagascar

Laissez-moi juste vous redire, parce que cela fait du bien, que tout le travail que vous faites et continuerez de faire est juste merveilleux en ces temps si individualistes, j’ai pu constater de mes yeux tout votre amour pour les gens et la nature avec les complexités géographiques et culturelles que cela implique. (…) On peut toujours faire mieux ou différemment mais de nos jours, il y en a beaucoup qui ne font rien alors je salue votre courage, votre énergie et votre humilité face à ce grand projet. J’ai beaucoup d’admiration pour votre travail et puis, comme dit très souvent mon amoureux : « Les gentils gagnent toujours !!! »

Écovolontaire février 2020

« Tous ces échanges chaleureux avec les locaux, ces regards, ces sourires, ce travail d’équipe, c’est inoubliable ! J’avais un grand besoin de passer du temps dans la nature, j’étais à la recherche d’un retour à l’essentiel, en faisant quelque chose de concret et utile. Oublier toutes les préoccupations du quotidien, se nourrir, se laver, dormir et travailler avec les gens pour faire avancer les différents projets. Quelle belle leçon de vie que nous ont donnée les villageois, quelle force, quelle joie ! Moi qui recherchais de l’authenticité j’ai été servie et ravie ! On remet plein de choses en question après une telle expérience. »

Écovolontaire été 2019

« La mission de Tiazorambo de juillet 2019 était ambitieuse. Néanmoins je pense que le résultat est magnifique. Ça a demandé quelques sacrifices de la part des écovolontaires mais comme on est allé chercher cet accomplissement dans la sueur je pense que tout le monde est reparti avec une forte satisfaction personnelle. On a eu la conviction d’avoir pu aider une population/un village pour lui donner des clés de développement humain, afin d’essayer d’effectuer moins de prélèvement dans le Makay voisin, et d’aider à la mise en place de bonnes pratiques environnementales.»

Écovolontaire été 2019

Construction d'une case par les écovolontaires dans le Makay à Madagascar
Construction des parements en bambou d’un case dans le Makay à Madagascar

« J’ai beaucoup aimé m’enfoncer peu à peu dans les coins reculés de Madagascar. Je garde en mémoire ce premier coucher de soleil et la nuit étoilée, il n’y avait alors plus aucune habitation. Je suis resté longtemps la tête en l’air, à regarder ce spectacle tout en profitant du vent chaud. Je retiens aussi ces discussions avec Evrard qui nous a expliqué sa rencontre avec le Makay et la création de l’association, vraiment passionnant. Le retour aussi était génial, dans ce 4×4 il n’y avait plus d’inconnus mais des amis.

On a tous, ENORMEMENT appris, que ce soit sur l’état du monde, le Makay, l’association, l’organisation d’expéditions, nous mêmes. Chaque pause est sujette à détailler la biologie, la géologie, la géographie, l’histoire du Makay mais regarder les encadrants et notamment Evrard est au moins aussi instructif. Un vrai exemple.

Ce serait injuste de retenir certains points en particulier, c’était une aventure totale : humaine, sportive, scientifique. Le sentiment d’exploration est vraiment grisant. Les paysages sont à couper les souffle. Les rencontres changent notre regard et font des nous des gens meilleurs. »

Écovolontaire avril 2019 (mission explo)

Découverte du massif du Makay par les écovolontaires
Exploration des canyons du massif du Makay à Madagascar

« J’ai survécu à une épreuve physique et mentale que je réalisais pour la première fois de ma vie.
J’ai rencontré des gens formidables et me suis explosé la rétine avec des panoramas fantastiques.
J’ai jamais mangé des bananes avec autant de goût. J’ai pas utilisé d’ordinateur pendant 2 semaines sans que cela me manque. J’ai contribué à la sauvegarde d’un massif merveilleux.
Quand on met tout ça bout à bout, le constat est sans appel : le voyage est clairement un échec cuisant !

Ne laissez pas tomber, c’est magnifique ce que vous faites ! Ma virilité exacerbée m’empêche de vous déclarer ma flamme mais quand même : merci pour tout ! »

Écovolontaire avril 2019 (mission explo)

« J’étais parti avec Naturevolution à Madagascar en trek en novembre 2018.
Ce voyage a eu beaucoup d’impacts pour moi. Tellement, que j’ai changé de travail il y a quelques mois pour un travail qui a plus de sens selon moi. »

Écovolontaire Novembre 2018 (mission explo)

Ecovolontaires dans le massif du Makay à Madagascar
Point de vue sur la forêt de Menapanda, la plus grande du Makay, à Madagascar

Témoignages d’écovolontaires en Indonésie

« Première expérience d’écovolontariat pour moi. j’ai aimé donner un sens à mon voyage, rencontrer des personnes avec une énergie et des projets extraordinaires à l’autre bout du monde, prendre conscience de réelles problématiques présentes même dans des endroits isolés, j’ai aimé l’engagement physique et l’inconfort, juste ce qu’il faut pour rentrer et se dire finalement j’aurais pu supporter plus… découvrir un self-control inconnu face à une faune omniprésente…et vivre des « moments natures » inoubliables. Merci à Naturevolution »

Écovolontaire octobre 2019

Que retenez-vous ?
– Une super expérience humaine
– La richesse et la diversité de la mission et de tout ce que nous avons fait et vu en 15 jours
– Des endroits incroyables autant sur terre que sous l’eau
– Le lâcher prise et la déconnexion totale
– Prise de conscience de la difficulté et complexité de mener des projets de conservation aussi vastes
– Convaincu de la nécessité absolu de les mener et de soutenir ces projets

Écovolontaire août 2019

« Un voyage très enrichissant et rempli de surprises. Une découverte d’une partie du monde qui nous ouvre les yeux et nous aide à se poser les bonnes questions. Des rencontres inoubliables ainsi qu’une découverte d’une faune et flore extraordinaires et riches. »

Écovolontaire août 2019

Découverte de la jungle des îlots de la baie de Matarape
Exploration de la jungle karstique sur le littoral de la baie de Matarape en Indonésie

« J’ai vécu une expérience incroyable, unique et incroyablement forte, pertinente aussi, car je n’en reviens pas que le cœur remplit de souvenirs, j’en reviens aussi la tête remplie de projets et de volonté, assortis d’une détermination encore plus solide qu’avant.

Vivre 4 semaines sous tente, au gré des pluies, des vents, ne jamais avoir un vêtement sec, dormir peu, souffrir physiquement des efforts constants et soutenus, gérer les blessures qui ne guérissent jamais, servir de repas constant aux moustiques affamés, ne plus pouvoir regarder du riz à force d’en manger à chaque repas, se sentir épuisé, etc., sont les plus belles souffrances à vivre.

Car le matin, vous vous réveillez au paradis, vous ouvrez votre tente et vous en prenez plein les yeux, au son des vagues, vous retrouvez votre groupe qui s’éveille,votre équipe, vous déjeunez, vous riez, vous vous apprêtez, avec une lumière du jour à couper le souffle, vous partez prêter main forte à cet environnement qui vous émerveille, un petit geste, que vous répétez, encore et encore, celui de ramasser une bouteille en plastique, un morceau de polystyrène, et vous regardez autour de vous, et vous voyez votre équipe faire le même geste, et ensemble vous avez nettoyé une plage, et vous rendez le paradisiaque à son seul propriétaire : cette nature époustouflante qui vous entoure ! »

Écovolontaire été 2019

Nettoyage d'une plage et tri des déchets plastiques par les écovolontaires
Tri des déchets récoltés sur les îlots de la baie de Matarape en Indonésie

« Superbe expérience de vie, expérience humaine. Je m’estime très chanceuse d’avoir pu aller dans des coins reculés, apprendre de ces lieux, camper dans des endroits exceptionnels. C’était magique !

Tous les locaux avec qui j’ai eu la chance d’échanger ont été d’une gentillesse et d’une générosité comme on trouve rarement par chez nous. Ma seule petite frustration c’est de ne pas pouvoir communiquer plus facilement en indonésien…mais, quand on s’en donne la peine, avec des gestes, des sourires (et l’aide ponctuelle de google translate), on peut déjà dire beaucoup de choses :)

Je retiens la découverte d’une région magnifique et encore bien sauvage (bien que tristement polluée par toutes sortes de déchets), je retiens la rencontre avec des gens merveilleux, (et aussi avec des bestioles hors du commun!) je retiens des moments de partage et des sourires, je retiens tous ces gens qui ont été curieux d’écouter pourquoi on avait fait tout ce trajet pour venir nettoyer leurs plages ou de savoir pourquoi il ne fallait pas jeter ou brûler les plastiques, je retiens aussi les regards de ces gens qui ont dû nous prendre pour des extra-terrestres et qui se fichaient pas mal de la raison de notre présence ;

Mais aussi et surtout ces moments d’émotions quand on réalisait que tout ce qu’on faisait n’était pas complètement vain et qu’on a pu toucher des gens (bac de « tri » fabriqué par Lyz à Koko Beach, témoignage du touriste indonésien concernant les enfants de Mbokita qui lui ont dit de ne pas jeter les déchets dans la mer etc…), je retiens bien évidemment l’extrême gentillesse de Philippe et Sergio….et aussi les pisang goreng!!! Bref je rentre de cette mission avec des étoiles plein les yeux et le cœur et avec surtout, l’envie furieuse de continuer à m’investir dans ces projets, d’en connaître l’évolution (et même d’y prendre part!), et de vivre encore de nombreuses « aventures utiles »….
MERCI NATUREVOLUTION!!! »

Écovolontaire été 2018

Ramassage communautaire des déchets dans le village de Labengki
Community Cleanup avec les habitants du village insulaire de Labengki (Sulawesi, Indonésie)

D’où viennent ces témoignages ?

Ces témoignages sont issus de questionnaires anonymes que nous envoyons à tous les écovolontaires à la fin de leur mission, une démarche que nous faisons depuis 2016 pour nos missions à Madagascar, et dès le lancement en 2018 de nos missions en Indonésie.

Dans l’immense majorité, les retours sont extrêmement positifs et enthousiastes, et renforcent notre conviction, année après année, que ces missions, au-delà d’être utiles aux projets, ont un impact sur les écovolontaires (vous!) qui dépasse de loin nos attentes.

Quant aux quelques critiques constructives que nous recevons via ces questionnaires, elles nous permettent d’améliorer chaque année l’organisation des missions.

Randonnée pour rejoindre le camp de base

Plus de retours d’expérience

De la plume de nos écovolontaires :

Articles écrits par l’équipe de Naturevolution sur les activités réalisées sur les missions :

Alors, vous nous rejoignez ?

Retrouvez toutes les informations concernant nos misiones écovolontaires sur les pages suivantes :

Arrivée sur l'île de Donkalan dans la baie de Matarape