Les enfants du Makay à bonne école

Key to local development, education is obvious to protect Makay

Projet :

Les enfants du Makay à bonne école

Le projet “Les enfants du Makay à bonne école” vise à offrir une éducation de qualité, inclusive et équitable afin de doter les habitants du Makay des outils nécessaires pour améliorer leur vie et leur permettre un développement durable. Dans cet objectif, des écoles seront construites et équipées et des enseignant·es seront recrutés et rémunérés.

Un contexte d’urgence

L’île de Madagascar est d’une richesse biologique exceptionnelle. Malheureusement, sa couverture forestière ayant en grande majorité disparu, cette biodiversité unique ne se retrouve plus aujourd’hui que dans de rares milieux encore préservés tels que le Makay, un spectaculaire massif de grès ruiniforme devenu un véritable coffre-fort de la nature.

Malheureusement, dans une situation de grande précarité, les populations alentours exercent une pression de plus en plus forte sur les écosystèmes et le Makay voit ainsi sa couverture forestière diminuer drastiquement. Enclavés, les villages aux abords du massif sont dans un dénuement total y compris en matière d’éducation. Les écoles sont délabrées voire inexistantes. Les enseignant·es sont mal rémunérés et, contraints de travailler leurs rizières afin d’assurer leur propre subsistance, nombre d’entre eux abandonnent leur poste.

Dans ce contexte, la défiance des parents est grande et ces derniers préfèrent mobiliser leurs enfants aux champs plutôt que de les envoyer à l’école. L’illettrisme atteint alors des sommets altérant durablement les perspectives de sortie de la précarité.

Il est à noter enfin que la scolarisation des enfants est toujours la première des doléances des autorités locales.

Les objectifs du projet

  • Fournir un cadre d’apprentissage effectif qui soit sûr, exempt de violence et accessible à tous
  • Permettre l’égalité des chances
  • Promouvoir le développement durable
  • Offrir des perspectives d’avenir afin d’enrayer la pauvreté et de lutter contre l’insécurité
  • Éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l’éducation
  • Lutter contre l’illettrisme
  • Favoriser la scolarisation de tous les enfants en âge de l’être
  • Garantir la continuité pédagogique
  • Accroître le nombre d’enseignant·es qualifié·es et rémunéré·es
Education_Dessin construction

Méthode

Une éducation de qualité passe par un cadre d’apprentissage décent. Aussi, dans les 10 années à venir, nous souhaitons rénover les écoles existantes (une trentaine) et construire de nouveaux bâtiments dans les villages qui en manquent (une vingtaine). Entre 2015 et 2019, nous avons d’ores et déjà construit trois écoles et en avons rénové une quatrième. Ces travaux seront réalisés par les villageois, sous la houlette d’un maître d’œuvre, expert en constructions écologiques.

Afin d’assurer les meilleures conditions d’enseignement, nous avons pu également équiper ces 4 écoles de tables, de bancs, de tableaux noirs, ainsi que de toutes les fournitures nécessaires (cahiers, ardoises, manuels scolaires, stylos, craies, règles, rapporteurs, éponges, etc.). C’est ce que nous souhaitons garantir aujourd’hui pour toutes les écoles de la région.

Par ailleurs, nous discutons avec les autorités compétentes pour obtenir autant de titularisations d’enseignant·es formé·es que possible. Lorsque cette demande ne pourra être satisfaite, nous financerons la formation et rémunèrerons de manière permanente de nouveaux instituteur·trices (3 enseignant·es en bénéficient déjà).

Enfin, alors que nous soutenons déjà financièrement quelques jeunes désireux de mener des études supérieures, nous souhaitons multiplier ces initiatives.

Besoins

Nous avons besoin de financer la construction, la rénovation et l’équipement de 5 écoles par an.

Nous avons également besoin de financer la formation et les salaires de plusieurs enseignant·es recruté·es ainsi que les frais de scolarité et de vie d’élèves prometteurs.

Échelle de financement :

  • le salaire d’un·e enseignant·e 1 000 € / an
  • l’équipement d’une école 2 000 € / école
  • la construction d’une école 8 000 € / école
Education_Dessin ancienne école

RÉALISATIONS

  • En 2019, une nouvelle école à été construite à Tsiazorambo et celle de Sakoazato a été rénovée et ré-équipée. Du matériel scolaire a été distribué.
  • Certains salaires d’instituteurs sont financés par Naturevolution et une bourse est accordée à un jeune du Makay qui poursuit ses études à la capitale.
  • Deux écoles ont été construites à Beronono et Tsivoko en 2015 puis rénovées en 2019.
  • En 2012, une bibliothèque a été constituée à Beroroha.

POurquoi nous soutenir ?

Vous souhaitez :

  • Promouvoir l’égalité des chances
  • Lutter contre l’illettrisme
  • Faire reculer la pauvreté
  • Contribuer à la protection de la biodiversité
Education_Photo école

Qui sommes nous ?

Naturevolution, à l’origine de la créa­tion de la Nouvelle Aire Protégée du Makay en est aujourd’hui le gestion­naire mandaté par le Ministère de l’En­vironnement et du Développement Durable de Madagascar.

In order to respond to all the threats to the massif, its biodiversity and its populations, the association is deploying an ecosystem of complementary initiatives allant de la sensibilisation, à l’aide humanitaire, en passant par la diversification agro-écologique, le développement d’alternatives économiques durables telles que l’écotourisme, mais aussi la recherche scientifique et la reforestation.

Partenaires du projet

Nous sommes toujours en recherche de financements pour ce projet.
Aidez-nous à le menez à bien en y contribuant !

Actualités du projet