Madagascar, pourquoi une telle biodiversité ?

With exceptional biological wealth but totally uncontrolled deforestation, Madagascar fait partie des hotspots de la planète. Isolé du continent africain puis de l’Inde il y a respectivement ~120-150 et ~90 millions d’années, Madagascar suscite dans la communauté scientifique de nombreuses interrogations, particulièrement sur l’origine d’une partie de sa biodiversité.

Lemur
Le Propithèque de Verreaux est une espèce de lémurien diurne assez commune dans l’ouest malgache. On le retrouve souvent dans le Makay mais son habitat est de plus en plus réduit. Massif du Makay, Madagascar

En effet, plusieurs grandes lignées évolutives endémiques à Madagascar ont pour origine des vagues successives de colonisation -depuis le stock africain- pendant le cénozoïque (>65 millions d’années), c.-à.-d. bien après son isolement dans l’océan indien. Cependant, le canal du Mozambique large de 450 km, qui sépare l’Afrique de Madagascar d’une part, et l’orientation de ses courants de surface d’autre part, opposent une barrière infranchissable aux déplacements des animaux terrestres tels que les primates, carnivores ou rongeurs.

Ce problème qui se formule en d’autres termes par
"Where, when and how these animals came to Madagascar? "Has been called one of the greatest mysteries of the natural history of our planet.

Plusieurs scénarios ont été proposés pour expliquer l’origine des Lémuriens, Tenrec, Fossa et autres animaux emblématiques de Madagascar et notamment la théorie des radeaux dérivants. Cette théorie pose comme hypothèse que des évènements rares à notre échelle de temps, comme le transport accidentel d’animaux par des radeaux naturels, deviennent de facto fréquents et potentiellement efficients à l’échelle des temps géologiques. Cette hypothèse, largement débattue dans la communauté scientifique, est actuellement soutenue par des modèles paléo-océanographique et paléo-géographique permettant de reconstituer les positions successives de Madagascar lors de sa dérive et l’évolution de l’orientation des courants marins lors de la genèse du canal du Mozambique jusqu’à aujourd’hui.

Cat-eyed snake, Makay
Un serpent Madagascariophis capturé par les herpétologues lors d’une mission dans le massif du Makay à Madagascar

Whatever the origin of these distant ancestors, the first migrants and their descendants isolated from other land masses then underwent evolutionary processes that are at the origin of this diverse wildlife, unique and strictly endemic to Madagascar. The structure and magnitude of this biodiversity are also originated through the great diversity of habitats in Madagascar in terms of geology, landforms and (micro) climate.