The threats

The massif du Makay est exposé à une forte pression anthropique principalement causé par les feux de brousse ; les coupes illicites et le braconnage. Enfin entre 2009 et 2013 la partie sud de Makay a été sujette à des explorations pétrolières intenses ajoutant une menace d’ampleur la biodiversité du massif. Sans action de conservation ou de sensibilisation rapide, une grande partie de la biodiversité du Makay finira par disparaître. Nous détaillons ci-dessous les différentes menaces qui planent sur le Makay :

Bushfires

L’aire protégée du Makay est exposée à des pressions humaines très importantes, en particulier le défrichement dû à la culture sur brûlis causée essentiellement par l’agrandissement des terres de pâturages des zebu. Les zones forestières à proximité des villages sont les plus exploitées. Selon les données associées à travers les missions scientifiques et/ou éducation environnementale et éco-tourisme proche de nos zones d’intervention, nous avons constaté une réduction plus significative de défrichement et de feu par rapport au début de nos activités 1990-2000 et 2000-2005 (source Naturevolution Madagascar) particulièrement sur le territoire de notre village pilote (Tsivoko). Nos actions de suivi écologique et patrouille villageoise agissent donc directement pour réduire la perte d’habitat dû au défrichement. Since the beginning of 2019, no fire was observed in the Menapanda forest in southern Massif (Source: Global forest Watch)

Canyon massif Makay deforested by fire.

Canyon Makay after passing wildfire (2017). © Arnaud Zumstein / Naturevolution.

Braconnage & Pièges à Lémurien

The practice of trapping is known in the protected area of ​​the Makay. These are traditional traps which capture technique involving nooses installed along a cross constituting a must where the animal should pass a tree to another.

The diurnal species such as Verreaux's Sifaka (Propithecus verreauxi) where the Lemur red-fronted (Eulemur rufifrons) Among the hunters targets.

The lemurs are hunted at night, dazzled with a headlamp and fired with a slingshot. Apart traps lemurs " laly "We also found traps called"net-series"Solely for the capture of land animals, quadruped in general.

Poaching tenrec

Tenrec captured in the forests of Makay © Evrard Wendenbaum / Naturevolution

Coupe illicite

forest woods are exploited for domestic purposes. The timber and construction are cut and processed before being evacuated. The species used are especially hard wood Dalbergia sp. and the Canarium sp. Cette dernière espèce figure parmi les arbres important constituant le principal refuge alimentaire pour les lémuriens du Makay en général. Ainsi donc, ce type d’extraction affecterait sérieusement les populations de lémuriens. Non seulement une source alimentaire mais l’ensemble de ces grands arbres forme également les supports vital et préférentiels de ces animaux. Ces activités sont généralement pratiquées pour pallier l’insuffisance de revenu familial chez les paysans. The développement de l’écotourisme offre alors une alternative génératrice de revenus aux bénéficiaires directes (guides ou porteurs locaux) et indirect (économie locale) de la communauté face à une dépendance des ressources naturelles.

Les villages de la région sont construits en torchis et avec du bois. Massif du Makay, Madagascar ©Evrard Wendenbaum/Naturevolution

Insuffisance d’éducation environnementale

L’éducation environnementale tend à circonscrire les actions à mener autour du massif du Makay, non seulement en faveur des enfants et des jeunes, mais également en faveur des adultes, membres des communautés villageoises. afin qu’ils participent effectivement et s’approprient progressivement d’une telle action de conservation en tenant compte de leur culture, de leurs besoins et intérêts. Donc, l’objectif est de sensibiliser à toutes les classes d’âges du public cible : niveau scolaire, jeunes et les adultes sur notre richesse en biodiversité, l’endémicité et l’importance de la protection de ses habitats naturels berceau de la biodiversité.

Chaque membre de la communauté pourra alors adopter une nouvelle attitude et comportement positif, en ayant conscience du problème de dégradation de l’environnement.

Puis décidé à abandonner la pratique habituelle sur l’exploitation abusive des ressources naturelles notamment le défrichement du couvert forestier, la chasse et le piégeage. Naturevolution Madagascar continue toujours de s’investir aux activités de sensibilisation à l’environnement autour de l’aire protégée du Makay à travers son programme d’animation.

Elvina, institutrice de Tsivoko présente les animaux du Makay avec la fresque de la malle pédagogique ©Benoit Sappe/Naturevolution

Des explorations minières

Madagascar dispose d’un potentiel considérable pour l’exploitation du pétrole et de gaz
(estimation a 1,7 milliard de barils de pétrole sur le territoire de Tsimiroro par Risk Outweighs
Rewards For Investors en 2012). Oil companies, national and international, interested in the Makay massif and its mining potential. Thus in 2012, Tullow Oil, a British mining company conducted an extensive program of geological survey over the entire area of ​​the massif of Makay. Following its surveys Tullow Oil has abandoned any operating program : « Almost half of the project area is dominated by the massive ruiniform Makay. It is impossible to draw a seismic transect within this massive due to the topographical structure (steep slope, difficult access) and the biodiversity». Depuis 2017 et l’obtention d’un statut temporaire d’aire protégée pour le Makay, Naturevolution Madagascar dialogue avec le Ministère chargé des mines. Ce ministère souhaite poursuivre les explorations et refuse au stade actuel plusieurs noyaux durs de l’aire protégée. Il bloque ainsi l’obtention du statut définitif de l’aire protégé Makay.

Dalle de gré, Makay, Madagascar ©Evrard Wendenbaum/Naturevolution

Manques d’appui au développement

En général, les facteurs déterminants de la conservation dans le Makay sont basés sur les problèmes physiques liés à l’environnement (pressions humaines, etc.) et surtout aux problèmes socioéconomiques. To solve these various factors, together with the surrounding constitutes an essential point locals playing a key role in the success of the Makay the long-term conservation action ie, improve the welfare of the local population while preserving natural resources existing to maintain the spirit of conservation. of the community development projects promoting income-generating activities are initiated to improve the living conditions of the population of the peripheral zone of the massif. Naturevolution Madagascar has initiated pilot projects in some villages in this direction, such as: apiculture, ecotourism

Porteur_Tsivoko

The carriers column stretches from the village of Tsivoko. Makay Massif, Madagascar © Evrard Wendenbaum / Naturevolution

Préserver le Makay

Currently, Naturevolution begins a true conservation and development work in the massif to have to spend New Protected Area status to that of protected area. However, through its activities in advance such as the scientific missions of biological inventories, eco-volunteer, ecotourism hiking / trekking responsible, les programmes de sensibilisation et d’éducation permettent à l’association d’avoir des résultats significatifs en collaboration avec les communautés et autorités régionales.

De plus, plusieurs accords de collaboration locaux et régionaux ayant pour but la protection du massif ont été conclus dans le passé. Ces accords locaux ont engendré des répercussions positives aux niveaux traditionnel et officiel. Des chefs de villages et certaines structures villageoises vont ainsi déjà dans le sens de la conservation : Evolution des règles des villages pour empêcher le braconnage, empêcher les feux de brousse, réguler les zones de pâturage des zebu, contrôler les prélèvements de bois de construction et limiter sur l’apicueillette (chasseur de miels). Ces accords montrent l’importance de l’action de sensibilisation annuelle menée par l’association Naturevolution au niveau local. Avec la multiplication des réunions de sensibilisation, la distribution de supports et l’implication des populations dans le processus de conservation, la responsabilisation des populations pourrait voir une rapide évolution.

Forêt dans le massif du Makay

Forêt de Sakapaly – 3ème plus grande forêt de l’aire protégée Makay ©Evrard Wendenbaum/Naturevolution