Missions d’exploration scientifique

Vous souhaitez explorer les canyons reculés du Makay à la recherche d’espèces rares ? Aider à cartographier le patrimoine biologique et archéologique de ce milieu exceptionnel ? Ces missions sont faites pour vous !

Expédition scientifique 2017 dans le Makay

Que faisons-nous ?

Ces missions ont des objectifs scientifiques précis et visent par exemple à rechercher des espèces méconnues ou rarement observées, ainsi qu’à inventorier les sites archéologiques du Makay.

Le détail des missions 2020 :

Février-mars : à la recherche du lémur catta
L’aire de répartition du Lémur catta (ou Maki catta) est connue jusque dans le sud de Makay, mais à ce jour aucune observation n’est recensée par le gestionnaire. L’objectif de cette mission est donc d’obtenir une preuve photographique, filmographique voire potentiellement génétique de l’existence d’une ou plusieurs populations de Lemur catta dans le Makay. Une découverte qui serait un argument supplémentaire quant à l’importance de conserver ce site exceptionnel. Le recensement de cette espèce supplémentaire placerait en effet le Makay ncore un peu plus haut parmi les sites avec la plus grande diversité de lémurien de Madagascar.
Juillet: à la recherche du lémur bambou
L’Hapalemur (hapalemur griseus) fait partie des découvertes inattendues des expéditions scientifiques de 2010-2011 ! Cette espèce en danger critique d’extinction était en effet connue dans le nord-ouest et sud-est de Madagascar mais pas dans cette zone comme en témoigne les cartes de répartitions de l’IUCN. L’enjeu est donc très important de suivre ces animaux et de réussir à mettre en place un projet de conservation dédiée à cette espèce.

Malheureusement, depuis nos dernières observations d’hapalémurs en 2015 et malgré une augmentation de notre présence sur le terrain, aucune hapalémur n’a été observé. En 2017, un squelette a été découvert dans le nord du Makay soulevant un nouveau mystère : existe-t-il une population d’Hapalemur dans le Nord du Makay ?

Objectifs :

  • Observer de nouveaux individus
  • Identifier leur domaine vital
  • Identifier les différentes populations (nb individus, sexe…)
Août : inventaire archéologique
Le patrimoine biologique et le patrimoine culturel font du Makay un lieu unique à Madagascar. Nul part ailleurs à Madagascar vous trouverez une diversité archéologique aussi importante. Avec pas moins de 600 peintures rupestres découvertes depuis 2010-2011 et encore des milliers découvertes en 2019, le Makay semble encore pouvoir réveler de nombreux trésors.
Votre mission : parcourir le Makay du Sud au Nord à la recherche de sites archéologiques. Ce premier inventaire permettra de compléter les données à notre disposition et permettront aux Ministère de la culture en collaboration avec les scientifiques la mise en place d’une stratégie de conservation de ces sites uniques.
Décembre / janvier 2021 : recherche lémurs catta et lémurs bambou
Ces missions seront sensiblement les mêmes que les deux missions similaires ci-dessus. Deux missions de plus ne seront pas de trop pour rechercher ces insaisissables lémuriens ;-)

Hapalémur ou lémurien bambou dans le massid du Makay à Madagascar

Comment se déroule la mission ?

Ces missions sont itinérantes et nécessitent une bonne condition physique. Les campements sont démontés très régulièrement – en moyenne tous les 2 jours mais potentiellement tous les jours selon les observations faites et les conditions du terrain – pour poursuivre les prospections sur de nouveaux sites, généralement reculés dans le massif. Les écovolontaires sont guidés par nos gardes forestiers ainsi que notre chargé de projet écotourisme, et accompagnés par une équipe de porteurs.

Exploration scientifique dans le massif du Makay

Quel impact pour le projet ?

Le but de ces missions d’exploration scientifique est d’améliorer notre connaissance des sites les plus reculés du massif (où nous pouvons très difficilement faire venir des scientifiques). Grâce à elles, au nombre d’écovolontaires et de porteurs impliqués et aux protocoles que nous parvenons à déployer en très peu de temps, nous ramenons des informations cruciales pour la conservation du Makay.

Ces informations viennent compléter celles obtenues lors de nos missions de sciences participatives qui sont, elles, réalisées dans des régions plus accessibles et qui mettent en oeuvre des protocoles d’étude plus poussés.

Ces missions nous permettent aussi de poursuivre la formation de nos écogardes, d’opérer une surveillance régulière de l’intégralité de l’Aire Protégée du Makay mais aussi de rencontrer et de discuter avec des habitants de villages que nous avons rarement l’occasion de cotoyer dans nos autres projets.

Découverte du massif du Makay par les écovolontaires

Plus d’infos et s’inscrire

L’ensemble des informations relatives à nos missions écovolontaires, ainsi que les dates et tarifs, se trouvent sur la page Missions écovolontaires à Madagascar. Vous y trouverez également le formulaire de pré-inscription.