L’interview du jour : Sylvain Hugel

1. Quelle est ta profession?
Je suis neurobiologiste au CNRS travaillant sur la transmission synaptique et également entomologiste passionné.

2. Comment t’es tu intéressé à ce domaine?
Depuis l’enfance, j’ai eu une attirance pour ce groupe spécifiquement parce que ces insectes chantent ce qui leur donne un côté sympa.

3. Quelle est celui que tu préfères?
Mon insecte préféré est une sauterelle que nous avons découverte en collaboration à la Réunion qui s’appelle Glomeremus orchidophilus. Il s’agit de l’unique pollinisateur d’une orchidée rare de la Réunion mais également du seul cas documenté de sauterelle participant à un processus de pollinisation. Nous l’avons découverte grâce à une caméra infrarouge placée la nuit devant la fleur.

4. Que vas tu étudier dans le Makay?
Je vais étudier des grillons et des sauterelles, trouver des éléments sur leur écologie et enregistrer leurs chants (différents pour chaque espèce).

5. Quels sont tes objectifs?
Trouver de nouvelles espèces pour la science mais également redécouvrir certaines espèces qui n’ont pas été vues depuis longtemps. Ensuite, il faudra lier ces résultats aux études précédentes de biogéographie de la région Malgache.

6. As tu une autre passion?
La Neurobiologie parce qu’il s’agit de la pointe de la science, de la frontière de la connaissance humaine. C’est un défi philosophique car le seul outil pour comprendre notre cerveau est notre cerveau.

7. Une blague de scientifique?
Quelle est la poésie préférée des entomologistes?
Le Lac de Lamartine parce que : «  Oh taon, suspend ton vol… »

Rendez-vous sur cette page pour des portraits videos de scientifiques impliqués dans les missions du projet.

Bookmark and Share

3 réflexions au sujet de « L’interview du jour : Sylvain Hugel »

  1. S’il s’agit de la Glomeremus orchidophilus, sur la photo que vous montrez, elle est en plus de sa capacité de pollinisateur, d’une beauté à couper le souffle. Je m’imagine souvent les insectes grandis à la dimension humaine… Cette sauterelle ne passerait pas inaperçue ! Bonne route, Sylvain

    • Bonjour Anne,

      Je viens d’ajouter une légende à la photo en précisant le nom de cet insecte (il suffit de passer la souris sur la photo pour faire apparaître la légende). Je suis bien d’accord avec vous sur la beauté de l’animal et son côté singulier.
      Merci pour vos encouragements et votre soutien.

      Emeric

      • Hello Anne et Emeric,
        En fait, l’insecte qui illustre cet interview n’est malheureusement pas Glomeremus orchidophilus (j’ai donc retiré la légende) mais cette bête superbe surprise sur une feuille du parc de Ranomafana il y a quelques semaines m’a semblé illustrer parfaitement la passion de Sylvain.
        Merci pour vos messages.
        Evrard